Les Enseignants-chercheurs de l'EMSH

PÉDAGOGIE & EXCELLENCE

Le coeur même du projet pédagogique de l'EMSH est de transmettre un enseignement de qualité dispensé par des professionnels reconnus dans leurs domaines d'interventions: Professeurs, Enseignants, chercheurs, psychanalystes, sociologues, doctorants ... 

DEVENEZ MEMEBRE DE NOTRE EQUIPE PÉDAGOGIQUE

Les compétences pluridisciplinaires de chaque intervenant font la richesse de notre équipe.

En s'appuyant sur des valeurs d'ouverture, de travail, de persévérance et d'engagement, le corps enseignant est dévoué pour permettre à chaque étudiant d'atteindre l'excellence. 

REJOIGNEZ NOTRE EQUIPE D'ENSEIGNANTS CHERCHEURS

Les compétences pluridisciplinaires de chaque intervenant font la richesse de notre école.

En s'appuyant sur des valeurs d'ouverture, de travail, de persévérance et d'engagement. Le corps enseignant est dévoué pour permettre à chaque étudiant d'atteindre l'excellence. 

THANIA ALLOUI-RENON

PSYCHANALYSTE

Directrice de l'EMSH

Enseignante associée

Érudit des sciences humaines, Thania Alloui s'est passionnée pour la psychanalyse depuis son plus jeune âge. Après une expérience enrichissante dans l'humanitaire, elle décide d'explorer les champs des possibles dans les métiers d'aide psychologique. Elle étudie la discipline de la psychanalyse en corrélation avec les sciences qui lui sont connexes depuis plus de dix ans et exerce en cabinet depuis 2013. Dans un esprit libre et indépendant, elle pousse sa réflexion au delà des dogmes et privilégie un apprentissage ouvert établi sur le principe fondamental de la recherche. Ses réflexions pertinentes lui ont notamment permis d’aider de jeunes chercheurs dans leur travail d’élaboration. Cette même quête de liberté l’a conduit à ne pas s’enfermer dans une seule approche clinique de la psychanalyse, considérant le temps des tribus psychanalytiques comme révolu. C’est ainsi qu'après s’être formée à la fois dans les associations Freudiennes et Lacaniennes, elle oeuvre auprès de ses collègues et confrères contre le morcellement de la communauté psychanalytique qui précipite la discipline dans la crise que nous lui connaissons aujourd'hui et qui par principe de ricochet produit un effet dévastateur sur la formation des futurs psychanalystes. C’est cette vision à la fois d'ouverture et d'unicité, ainsi que son expérience clinique qu’elle partage avec les étudiants de l’EMSH.

FRANÇOIS ALLOUI-RENON

PSYCHANALYSTE - SOCIOANALYSTE

Docteur en Sciences de Gestion

Enseignant Chercheur Associé

Après une riche expérience dans le milieu des banques d'affaires, François Renon a mis son savoir faire au profit de l'enseignement et de la recherche.
Enseignant chercheur dans les universités de Paris et de Bordeaux, il est spécialiste de l'étude des comportements de groupes et de l'entreprenariat. Ses travaux d'orientation socioanalytique portent tout autant sur la psychodynamique du dirigeant, que sur la dynamique des groupes et le management. Il étudie particulièrement l'influence de l'histoire de vie des sujets sur leurs comportement au sein des groupes et des organisations, ainsi que sur la formation de leurs idéaux. 

François Renon, a contribué de façon majeure à une meilleure compréhension de la formation de l'idéal entrepreneurial en étant le premier à mettre en évidence le concept clé du "Complexe de Pygmalion". Par ailleurs, il continue d'accompagner et de conseiller de très nombreux dirigeants d'entreprises au travers de son activité de conseil, qui lui permet d' alimenter ses travaux de recherches. 

DANIEL CATTAERT

NEUROSCIENTIFIQUE

Directeur de Recherche CNRS

Enseignant Chercheur Invité

Normalien, professeur agrégé de biologie, titulaire d’un DEA d’évolution de l’université Pierre et Marie Curie (Paris), d’un Master2 et d’une thèse en Neurosciences (université de Bordeaux) et Directeur de Recherche au CNRS. Daniel Catteart est un spécialiste de la neurobiologie des réseaux neuronaux et plus particulièrement des interactions entre système nerveux et comportements. Une grande partie de ses travaux porte sur l’organisation des mouvements et l’intégration des données sensorielles dans les réseaux de neurones qui les contrôlent. Parallèlement aux études électrophysiologiques, neuro-anatomiques et neurochimiques du fonctionnement de ces ensembles neuronaux, ses contributions scientifiques s’appuient largement sur la modélisation des neurones, des réseaux neuronaux, des muscles et du squelette ainsi que des mouvements, et le comportement (interactions avec le milieu et les aspects sociaux). Ses contributions scientifiques incluent les relations structure-fonction au sein des neurones sains (neurone pyramidaux du cortex, motoneurones de la moelle épinière), les changements fonctionnels induits par des pathologies dans les populations neuronales (sclérose latérale amyotrophique, lésions médullaires), aux effets du stress sur le fonctionnement neuronal et le comportement (anxiété). Les modèles utilisés incluent des animaux dont le système nerveux est plus simple (invertébrés tels que les crustacés, les scorpions), des mammifères (souris) et également la modélisation du fonctionnement des réseaux médullaires et du contrôle des mouvements chez l’homme.

BERNADETTE RIGAL-CELLARD

PROFESSEUR ÉMÉRITE, HDR

Vice-Présidente de l'Observatoire Européen des Religions et de la Laïcité

Enseignante Chercheuse Associée

Bernadette Rigal-Cellard, agrégée d’anglais, docteur et HDR en études anglophones, est professeur émérite en Études nord-américaines et Sciences des religions et sociétés à l’Université Bordeaux Montaigne. Elle est spécialiste des religions contemporaines minoritaires. Elle s’intéresse notamment aux interactions entre les religions et les cultures qui les voient naître ou s’installer en situation de migration. Elle est vice-présidente de l’Observatoire européen des religions et de la laïcité.
Elle a publié de nombreux articles et ouvrages sur la question, notamment : “The Visible Expansion of Scientology and its Actors”, The Journal of Cesnur, 3 : 1 (January-February 
2019) 8-118 ; Les Douze Tribus, la communauté messianique de Sus en France, Louvain-la-Neuve, EME Éditions, 2019 ; La religions des Mormons, Paris, Albin Michel, 2012. Elle a dirigé : Les mutations transatlantiques des religions (& Christian Lerat), Pessac, PUB, 2000 ; Sectes, Églises, mystiques : échanges, conquêtes, métamorphoses, Bordeaux : Pleine Page, 2004 ; Missions Extrêmes en Amérique du Nord : des jésuites à Raël, Bordeaux, Pleine Page, 2005 ; Religions et mondialisation : exils, expansions, résistances, Pessac, PUB, 2009 ;
Prophéties et utopies religieuses au Canada, PUB, 2011.
Sur les relations entre religion et littérature, elle a publié : (& M.C. Perrin-Chenour) Flannery O’Connor, Paris, Armand Colin, 2004 (en anglais). Elle étudie également la réactualisation des mythes traditionnels par la littérature amérindienne sur laquelle elle a publié le livre de référence en français : Le Mythe et la plume : La littérature des Indiens d’Amérique du Nord,
Le Rocher, 2004, ainsi que des analyses de romans amérindiens : House Made of Dawn. Paris, Didier Érudition, 1997.

MICHAEL HADDAD

PSYCHANALYSTE

D.E.A de Philosophie 

Enseignant Associé

Diplômé de psychologie clinique de l'Université Paris Diderot et de philosophie de la Sorbonne, Michael HADDAD poursuit des recherches interdisciplinaires qui portent sur le dialogue entre la psychanalyse et la Daseinsanalyse.

Ce dialogue anime depuis un siècle les questions d'ordre psychopathologique, notamment avec des auteurs comme Ludwig Binswanger ou Henri Maldiney. Il s'appuie principalement sur la phénoménologie de Husserl et l'analyse existentielle de Heidegger, mais aussi sur l'apport des penseurs modernes tels que Merleau-Ponty ou Levinas.

Dans le souci de ne pas négliger les expériences cliniques que nous donne à voir l'une ou l'autre de ces perspectives, le travail de réflexion intertextuel de Michael HADDAD vise à articuler l'ensemble de ses approches au cœur d'une « psychanalyse existentielle » qui sache saisir l'humain dans toutes ses nuances et au plus près de ce qu'il vit concrètement au quotidien.

À la jonction de la philosophie et de la psychanalyse, notamment celle de Lacan, il vise à repenser le psychisme en terme "d'être-au-monde" et les « psychopathologies » comme des façons d'exister le rapport à l'Autre, où le patient n'est plus considéré comme un « malade » mais un être en souffrance, souvent en proie à des enjeux insu.

FRÉDÉRIC VINCENT

PSYCHANALYSTE

Docteur en Sociologie

Président de l'APE

Enseignant Chercheur Associé

Frédéric Vincent est psychanalyste, docteur en Sociologie, chercheur au CeaQ (Centre d’Etudes sur l’Actuel et le Quotidien) à l’Université Paris V René Descartes et président de l’Association des Psychanalystes Européens (APE). Frédéric Vincent est l’auteur de plusieurs publications qui font autorité et qui abordent les problématiques sociales et psychologiques tels que l’angoisse, la douleur d’être, l’isolement, la rupture amoureuse, la dépression, la difficulté de communiquer avec les autres ou encore les addictions. Ces publications tentent de dépasser l’aspect réducteur de la psychopathologie pour révéler une autre voie, celle de la complexité humaine qui dit et redit le besoin de rêver sa vie et de vivre ses rêves. L’imaginaire, le corps et le lien social demeurent ainsi les piliers fondamentaux d’une psychologie héroïque qui prend en compte tous les obstacles socio-anthropologiques à surmonter dans la vie d’un être humain.